De janvier à avril 2016, une « résidence de médiation artistique » se tient sur le territoire du Grand Bellevue. Un projet en immersion dans le quartier qui permet à différents publics de se croiser autour d’une sensibilisation à la danse.

Tout est parti du spectacle « Pince-moi, je rêve », un duo poétique entre une danseuse et une marionnette. Autour de ce spectacle, la compagnie Ouragane fait découvrir la pratique de la danse à des écoliers, mais aussi à des animateurs, des Atsem, des enseignants, des parents, des assistantes maternelles. En résidence dans le quartier, la compagnie propose des ateliers sur les temps scolaire, périscolaire, extrascolaire, mais également des moments ouverts aux familles et aux assistantes maternelles. 13 classes sont concernées, soit 286 élèves. Une restitution avec les parents et les enfants est prévue les 31 mars et 1er avril.