2014 - 2017

Trois échelles de temps
et d’espace

separ_actu

Pendant les phases de diagnostic et de programmation urbaine, la démarche de dialogue citoyen mise en place sur le Grand Bellevue s’est articulée autour de trois instances : l’atelier permanent, les ateliers de secteur et les ateliers micro-projets, s’intéressant chacun à des échelles différentes de temps et d’espace.

L’ATELIER PERMANENT : SUIVRE DE PRÈS L’AVANCEMENT DU PROJET

trait

Lancé en décembre 2014, l’atelier permanent du Grand Bellevue rassemble une cinquantaine d’habitants. Il s’affirme comme le lieu d’échanges, de réflexion et de suivi du plan d’actions du Grand Bellevue. Trois fois par an, les membres se réunissent avec quatre objectifs : s’informer de l’avancement du projet ; vérifier que le projet répond bien aux attentes du quartier ; s’assurer que les habitants y sont bien associés ; enrichir les actions en cours.

trait

Périmètre : Grand Bellevue
Temps : toute la durée du projet

LES ATELIERS DE SECTEUR : TRANSFORMER LE QUARTIER EN PROFONDEUR

trait

Plusieurs secteurs du Grand Bellevue feront l’objet de transformations profondes dans les années qui viennent. Les diagnostics de site et les hypothèses d’aménagement sont discutés au sein d’ateliers de secteur animés par l’équipe d’urbanistes Bécardmap. Mis en place fin 2012, l’atelier Lauriers a terminé ses travaux en juin 2015. Les premières démolitions devraient intervenir en 2017. Lancé au printemps 2015, l’atelier Mendès-France poursuit les siens en 2016. Une étude sectorielle est en cours sur le secteur de la Bernardière, en concertation avec les habitants. Une restitution du diagnostic et la présentation du projet auront lieu courant 2016. La production de ces ateliers, rassemblant habitants et techniciens, nourrit le travail de l’atelier permanent.

trait

Périmètre : secteur
Temps : 2 à 5 ans

LES ATELIERS MICRO-PROJETS : DES INITIATIVES DE PROXIMITÉ

trait

Sans attendre la transformation complète du quartier, certains projets peuvent être réalisés rapidement pour améliorer la qualité de vie et le quotidien des habitants. À l’initiative des habitants eux-mêmes et en concertation avec eux, deux micro-projets ont été réalisés depuis 2013 : l’aménagement de 9 parcelles de jardins familiaux en pied d’immeuble rue du Jamet ; l’aménagement et la sécurisation du square Housset.
En 2015, le site du Jamet a été retenu pour la création d’un jardin, séquence importante de la future trame verte. Les habitants ont été associés à la définition de ses aménagements : nouvelle richesse végétale, 24 nouvelles parcelles de jardins familiaux, aires de jeux, tables, bancs, etc. L’inauguration du jardin est prévu courant 2016. La production de ces ateliers, rassemblant habitants et techniciens, nourrit le travail de l’atelier permanent.

trait

Périmètre : micro-secteur
Temps : quelques mois à 2 ans

En vidéo

separ_actu_2

La place des habitants est déterminante
pour la réussite du projet
Balades urbaines, diagnostics, réunions :
les habitants se mobilisent sur le projet

2017

Changement du dispositif
de concertation

separ_actu

Le dispositif de dialogue citoyen se transforme pour mieux s’adapter à la nouvelle phase opérationnelle du projet. Il s’articule autour de plusieurs instances complémentaires : une conférence permanente, des ateliers « cadre de vie », des ateliers citoyens thématiques, le conseil citoyen et une maison du projet.

La conférence permanente

La conférence permanente est formée de différents collèges représentant le territoire : habitants, acteurs économiques et associatifs, élus… Elle suit les objectifs du projet global et veille à la bonne réalisation du plan d’actions et à la qualité de la concertation.

Les ateliers « cadre de vie »

Les ateliers « cadre de vie » accompagnent les riverains des secteurs en transformation urbaine.

Les ateliers citoyens thématiques

Les ateliers citoyens thématiques permettent de co-construire les projets.

Le conseil citoyen

Le conseil citoyen peut s’impliquer dans le projet global selon son intérêt ou en répondant à une offre de participation.

La maison du projet

La maison du projet est au cœur du dispositif. Cet outil de mobilisation, d’information, d’exposition et de médiation est mis en œuvre en 2018.